//Achat du Moniale de Berthierville

Achat du Moniale de Berthierville

Situé proche du fleuve Saint-Laurent à Berthierville, le monastère des Dominicains était en vente depuis 2013. Les moniales dominicaines qui y logeaient ont déménagé à Shawinigan. L’achat récent de ce vieil établissement a provoqué plusieurs réactions au sein de Berthierville et même à travers le Québec. La ministre de la Culture, Nathalie Roy, a demandé un avis d’intention de classement (valeur patrimoniale nationale) du Conseil du patrimoine culturel du Québec. L’avis a été accordée. Par la suite, un premier projet, estimé à 3 millions de dollars, a été déposé pour le monastère, qui serait transformé en centre communautaire multifonctionnel. L’acheteur, André Saint-martin, n’est pas intéressé par ce projet et sollicite d’être remboursé par le gouvernement. Un dossier à suivre!

Par Janick Bergeron

L’ancien monastère des Dominicaines de Berthierville a été construit en 1934.
L’ancien monastère des Dominicaines de Berthierville a été construit en 1934.
La magnifique architecture.
André Saint-Martin, propriétaire de la compagnie qui veut démolir ce bâtiment, trouve qu’il n’a pas de valeur patrimoniale. M. St-Martin est aussi propriétaire de plusieurs blocs appartements dans Berthierville.
L’entrepreneur a aussi parlé de démolir les nombreux vieux arbres devant le couvent.
Les clôtures empêchent les gens d’approcher du bâtiment. Depuis que la nouvelle est sortie, un conteneur est toujours en place aujourd’hui.
Pour le moment, la cause est suspendue, on ne sait pas encore s’il sera démoli ou s’il sera conservé pour son aspect patrimonial.