//Influenceur… Vraiment ?

Influenceur… Vraiment ?

Vous souhaitez devenir un influenceur et gagner votre vie de ça ? Je crois avoir trouvé la recette! Premièrement, vous devez être beaux (ça aide). Deuxièmement, vous devez partager massivement votre vie privée sur les réseaux sociaux. Troisièmement, vous devez avoir beaucoup de likes. Bingo! Vous voilà famous. Quatrièmement, vous pouvez essayer de quêter des produits à des compagnies pour en faire la promotion. Cinquièmement, vous devez parler en bien de ce produit, comme quoi il a changé littéralement votre vie (calme-toi, Rosalie, c’est juste du shampoing). Finalement, vous êtes prêts à influencer quiconque… Ou presque.

Par Samuel Lapointe

On ne va pas se le cacher, ceux et celles qui ont le plus de chance de se faire influencer, ce n’est pas Nicole, 61 ans, ou Marcel, 6 ans (oui, il y a des parents qui aiment les prénoms vintage). Non, car ce ne sont pas eux qui sont les plus actifs sur les réseaux sociaux, comme Instagram, LA plateforme par excellence pour show-off ta vie qui est bien banale en réalité, Émilie.

Mais, « influenceur »… Est-ce vraiment le bon terme à employer ? Si nous y réfléchissons bien, non. À part les mille quatre cent petites groupies prépubères qui te suivent parce que tu es tellement belle, Maude, et parce qu’elles souhaitent vivre la même vie que toi (ce qu’elles ne savent pas, c’est qu’au moment où tu as partagé cette photo de toi à moitié nue sur le sable de Cancun prise pendant ton voyage de relâche, tu prenais cinq secondes entre deux devoirs dans ton rush de fin de session pour lire tes messages textes et deux secondes pour essuyer tes larmes de désespoir… Vie de rêve, Maude!), tu n’influences personne. Martin Luther King a influencé des gens avec I Have a Dream, Donald Trump a influencé des gens avec son Make America Great Again… P.O. Beaudoin n’a influencé personne avec son Taxi Diamond, pire compagnie de taxi!

Le vrai terme que nous devrions employer, c’est profiteur. Tu profites de ta « notoriété » pour avoir des produits gratuitement. Pourquoi ne profites-tu pas des liquidations en magasin, à la place ? Tu profites de ta réputation pour te bâtir une réputation encore plus grande. Pourquoi ne profites-tu pas de ta réputation pour commettre de bonnes actions et ainsi inciter les gens à faire de même pour que nous puissions vivre dans un monde meilleur ?

Oui, il est vrai qu’il y a des exceptions, il est vrai que ce ne sont pas tous les influenceurs qui sont comme ça, mais n’empêche qu’il y a un brin de vérité dans ce qui vient d’être écrit. N’importe qui à le pouvoir « d’influencer », alors il faut faire attention à qui faire confiance, qui croire, qui suivre.