//Sans pailles, s’il vous plait.

Sans pailles, s’il vous plait.

« On estime que chaque seconde pas loin de 100 déchets finissent dans la mer et dans les océans, soit 8 millions de détritus jetés dans les eaux des océans chaque jour […] ». Je sais que vous savez qu’énormément de déchets se retrouvent dans la mer. Pourtant, pourquoi certaines personnes jettent leurs pailles et leurs petits sacs de plastique par terre lorsqu’il n’y a pas de « bac de recyclage » à porter d’eux ? C’est ce que je me demande lorsque je vois un petit sac de plastique s’envoler pour, ensuite, se perdre dans la nature pendant environ 400 longues années avant de disparaître.

Félicia Leblanc

Une paille avec ça?

À ce jour, il y a plusieurs alternatives qui permettent de diminuer nos déchets considérablement. Entre autre, arrêter de boire avec des pailles en plastiques lorsque nous allons au restaurant…Ou simplement totalement arrêter l’utilisation des pailles en plastiques. Selon un article du 13 juillet 2018 du Devoir, écrit par Annabelle Caillou, environ 57 millions de pailles en plastiques sont jetées chaque jour au Canada, et aux États-Unis, c’est environ 500 millions de pailles par jours. Certains déchets composés de plastique peuvent prendre jusqu’à 1000 ans à se décomposer, ceci est troublant ! Au Canada, certaines grandes chaînes de restauration comme A&W et St-Hubert remplacent graduellement les pailles en plastiques par des pailles biodégradables. Cela est une bonne initiative prise par ces restaurants, car ceux-ci participent à un mouvement écologique et ils encouragent les matières biodégradables. Personnellement, je suis allée dans plusieurs restaurants dans Lanaudière et beaucoup d’entre eux utilisent des pailles en cartons biodégradables, par exemple, La Belle et le bœuf et La cage aux sports de Repentigny. C’est rassurant de savoir que plusieurs restaurants se soucient, malgré tout, de l’environnement.

Les pailles de plastiques traditionnelles sont particulièrement dangereuses pour la faune marine : elles sont petites et elles semblent « inoffensives ». En 2015, le vidéo d’une tortue, circulant sur les réseaux sociaux, a choqué énormément d’internautes. Qu’est-ce qui avait de choquant dans ce vidéo ? La tortue avait une paille profondément enfoncée dans les fosses nasales et elle saignait abondamment. Les pailles de plastiques peuvent facilement être éliminées de notre quotidien. Par exemple, il existe des pailles réutilisables en aciers, en verre, en silicone ou même en bambou. Ces pailles permettent de diminuer considérablement l’utilisation de pailles en plastiques et, d’ailleurs, les pailles réutilisables sont stylées ! Elles sont faciles à utiliser (évidemment), le prix n’est pas élevé et elles se nettoient simplement à l’aide d’eau, à peine de savon et certaines pailles viennent en combo avec une petite brosse ! Quoi de mieux?!

Sauver la faune avec un petit budget

Moi-même, j’ai acheté plusieurs pailles réutilisables et c’est une alternative simple, économique et facile à intégrer dans notre vie de tous les jours. On peut utiliser une paille réutilisable partout où nous allons : que ça soit au cégep, au travail, en voyage ou en voiture, il n’y a pas de bonnes raisons qui nous empêchent de l’utiliser. D’ailleurs, j’ai même acheté une belle paille en métal au Cégep Régional de L’Assomption, pour la modique somme de 2$ ! Sauver des tortues et avoir une belle paille? Ça n’a pas de prix!

Bref, prochaine fois, demandez-vous si vous avez VRAIMENT besoin d’une paille en plastique pour boire votre liqueur.

Sources:
https://www.planetoscope.com/eau-oceans/895-dechets-jetes-dans-les-mers-et-les-oceans.html
https://www.journaldemontreal.com/2018/06/08/aw-va-se-debarrasser-de-ses-pailles-en-plastique-partout-au-canada-1
https://www.lapresse.ca/environnement/pollution/201807/04/01-5188242-fini-les-pailles-en-plastique-chez-st-hubert.php